Guide de Prague en français

Prague:

Capitale de la république tchèque, Prague est une ville qui frappe par sa majesté et sa structure qui est caractéristique d’une capitale médiévale .l’urbanisation moderne, s’est plutôt intégrée d’une manière harmonieuse. Des milliers édifices, sites historique, monuments, cathédrales est églises dont l’architecture variée entre Renaissance, baroque, Gothique, cohabitent merveilleusement avec le Cubisme, symbole du renouveau praguois. Et cela sans entamer l’équilibre de la ville.

Sans que ça soit un labyrinthe, une visite peu ou pas du tout organisée, peu s’avérée aléatoire et non lucrative .tant il ya trop de choses a voire, et a admirer. On continu a marcher et a marcher, tourner a gauche, puis a droite, faire un tour de shopping dans les magasins de souvenir, s’assoir dans les belles terrasses à siroter la bière, qui est sans aucun doute de meilleur qualité ! , s’arrêter devant des groupe de music improvises, prendre des photos ca et la … au final, on a passé une journée magnifique. Mais n’empêche, un certain nombre de pensés nous taraudent l’esprit. Des images, déjà vues, défilent en vrac, furtives, secrètes   et évidement elles suscitent une certaine curiosité, et parfois même un sentiment de culpabilité, et c’est la que Prague nous tient !  

Elle fut la capitale du royaume de la bohême, puis capitale du saint-empire germano romain, et ensuite de la république tchécoslovaque .Prague a connue une histoire mouvementée, chahutée, des moments de gloires comme des moments de drame, et les traces on en trouve dans chaque artères et sur chaque façade d’édifice. Et bien évidement ces périodes ont été accompagnées par des mouvements sociaux, des soulèvements populaires, des soubresauts politiques, la naissance de leaders, de visionnaires et des hommes de courage qui ont laisses leur empreinte dans l’histoire tchèque.

Et moi guide officiel de la ville de Prague, je propose de documenter ces fresques historique autour d’une balade.

Sachant que les séjours à Prague sont de courte durée, j’ai élaboré   un parcours type qui permet aux visiteurs de voire les sites et les cartiers fort en témoignage, et de s’imprégner des faits, et des les légendes y afférentes.  

Je propose donc, une visite succincte, de 2 heures, a 6 euro par personne, ou à 150 couronnes, de 11 heures à 13 heures, et le point de départ est l’horloge astronomique. Et bien évidement cette dernière est plus une qu’une œuvre architecturale, elle est une intrigue scientifique. Donc une explication détaillée des composantes s’impose, sans tout fois passer sous- silence le sort tragique de son inventeur le maitre HANUS LA ROSE vers l’année 1490. Ensuite juste derrière l’horloge en empruntant la rue de paris sur une centaine de maitre on trouve le cartier juif, qui fut depuis le moyen âge jusqu'à 1784 l’année durant laquelle on a accordée au peuple juif les droits sociaux et politiques, un ghetto sous répression incessante. On découvrira dans ce cartier nommé JOSEFOV, le vieux cimetière, la synagogue Klaus et la synagogue Pinkas. Et au final on rentre p’tit a p’tit dans les cartiers de la nouvelle ville, qui est malgré son nom est construite en 1348. De la on découvre …blablabla……… ( a completer rezki{ .

Aussi , je propose un autre circuit ,de 4 heures , de 14 heure a 18 heure, a 250 couronne par personne, ou a 10 euros ,et même un ticket de transport est offert pour chacun, du fait que nous prendront le tram pour s y rendre a la Coline. De la bas, une vue a coupée le souffle sur toute la ville de Prague, un endroit idéal pour  surprendre et voler a Prague sa beauté, en guise de photos souvenir. Et à quelques encablures de la, on rentre dans le château de Prague, et puis en redescend a MALA TRANA (p’tit cote)   un petit cartier au pied du château, fondée en 1257. Et pour y revenir de l’autre cote de la rivière Vltava, on passera par le pont Charles. Symbole de la ville de Prague, et un endroit incontournable pour les touristes. Construit au quatorzième siècle, il fut le seul pont de la Vltava jusqu’en 1741.